Our members

(Français) Le conseil de l’expert comptable sur la perte de récolte en 2017

Sorry, this entry is only available in French and 中文. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in this site default language. You may click one of the links to switch the site language to another available language.

Comment prendre en charge les pertes de la récolte 2017 dès la clôture de votre bilan 2017 ?

Nul besoin de le re préciser, les conditions climatiques et le gel au printemps 207 ont fortement touché les vignobles sur toute la France. La récolte de raisin et la production de vin pour ce millésime sont alors en net recul.

La proportion de vignerons assurés contre le gel est assez faible sur l’ensemble du territoire. Pour les autres propriétés viticoles, une perte de revenus liée à cette faible production de vin sera inéluctable.

Et même si le président de FranceAgriMer ne voit pas « comment les prix pourraient ne pas augmenter », cette augmentation ne serait pas suffisante pour amortir les pertes des viticulteurs.

Jean-Marie Lataste, membre Wi&ne expert en Comptabilité viticole,  et son équipe, nous livrent dans ce document une explication des mesures fiscales que les vignerons et exploitants de vignobles peuvent appliquer.

Lire la présentation complète (PDF) : Comment prendre en charge les pertes de la récolte 2017 dès la clôture de votre bilan 2017 ?

N’hésitez pas à le consulter pour identifier laquelle des deux techniques comptables sera adaptée à votre situation :  technique de la provision pour dépréciation des stocks ou technique de la sous-activité appliquée à la viticulture.

L’objectif étant alors de limiter la pression fiscale et sociale suite à la récolte 2017 et de préserver sa trésorerie.